lundi 23 juillet 2012

Neuillé : Le lavoir et le pont

Ponceau reconstruit en 1867.
Dans les rapports du Conseil Général de 1874, on lit dans "Travaux neuf en cours d'exécution" : "Pieux et enrochements au pont de Neuilly le Lierre, sur la Brenne".
Le lavoir est construit en 1891.
Contrairement aux communes voisines qui ont construit leur lavoir sur des ruisseaux, le lavoir de Neuillé est construit sur la Brenne. Cela posa des problèmes à cause des tanneries de Château-Renault car "la population de Neuillé est obligée de laver le linge au lavoir communal justement alimenté par la Brenne devenue un véritable canal de pestilence"  (voir l'article sur la Brenne).
Endommagé par une crue de la Brenne, il est détruit vers 1948.
En 1912, des réclamations sont formulées par les habitants de Neuillé : "1 : Que le pont du chemin de Grande Communication n°75 sur la rivière la Brenne, au bourg de Neuillé le Lierre, trop étroit pour le passage des moissonneuses-lieuses, les oblige à les transporter démontées lorsque leur travail les appelle de l'autre côte de la rivière, ce qui leur fait perdre un temps précieux chaque fois.
2 : Qu'à chaque légère crue de la Brenne, le dit chemin n°75 est submergé et raviné par les eaux, ce qui empêche les habitants de la rive gauche de venir au bourg. 
Le Conseil, après examen,
Considérant qu'en effet, il est absolument impossible de faire passer les moissonneuses-lieuses qui font 4m, de large sur le pont qui ne fait que 3m ;
Qu'en effet il en résulte une incommodité et une perte de temps très préjudiciable aux agriculteurs qui sont tous propriétaires de moissonneuses ;
Que l'an dernier M.M. Xavier et Migneaux ayant essayé de s'engager sur le pont avec leur moissonneuse, ont été obligés de démonter sur place interrompant la circulation pendant plus d'une heure ;
Qu'il est en outre impossible aux piétons de se rencontrer avec une voiture sur le dit pont sans s'exposer à être écrasés contre les bahuts ;
Que le rétrécissement de la chaussée  par le dit pont est encore une cause de danger, un grave accident de ce fait ayant failli arriver à M. Barrat, fermier au Morier.
Considérant en outre que le chemin n°75 est submergé et raviné à chaque crue de la Brenne interceptant toute communication entre le bourg et la rive gauche.
Le Conseil, 
Demande avec insistance l'élargissement de la chaussée du pont par l'enlèvement des bahuts 
et la construction de trottoirs en encorbellement avec main courante 
et la construction de banquettes dans la rampe d'accès du côté d'Amboise pour éviter les accidents.
Demande la construction d'une passerelle sur environ 10m de longueur pour le passage des piétons pendant les inondations et le pavage de la chaussée sur la même longueur pour éviter les affouillements.
Demande en outre que l'urgence soit déclarée tout au moins pour les travaux du pont et qu'ils soient exécutés avant la moisson."
Dans les Rapports et délibérations du Conseil Général de 1919, on peut lire "Réparation du pont", ce qui signifie que les travaux n'ont été lancés que 7 ans plus tard.
Sources : archives d'Indre et Loire (E dépôt 166 M1 - 5M195), Rapports et délibérations du Conseil Général (1867 - 1874  - 1919), M. Foussard, Registres de délibérations (1912).

12 commentaires:

  1. Merci pour la visite. Très beau travail.

    RépondreSupprimer
  2. Faut reconstruire des lavoirs ! On pourrait en avoir besoin à l'avenir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en reste encore dans pas mal de communes...

      Supprimer
  3. Intéressant. Je pense que le pont doit être encore juste pour les moissonneuses-batteuse actuelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais maintenant elles peuvent se plier, plus besoin de les démonter !

      Supprimer
  4. Très informatif ton blog.

    Les billets manquent un peu de structuration mais le contenu est là.

    En espérant que tu t'améliores avec le temps :)

    Garde ta passion ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. La plupart du temps c'est dans l'ordre chronologique...

      Supprimer
  5. J'ai intégré ton blog à la diffusion auto sur LWT

    en attendant une catégorie Blog dans Tours in my Pocket

    http://www.facebook.com/toursinmypocket

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. En fait il faut que je me mette à Twitter ?

      Supprimer