dimanche 15 juillet 2012

Neuillé : Conflit entre François Ligneau et les religieux de Fontaines-les-Blanches

Le 10 novembre 1715, les religieux de Fontaines les Blanches portèrent plainte contre François Ligneau, fermier de Bourot, qu'ils accusaient "d'avoir ouvert ou fait ouvrir la chaussée de la rivière de Pomigny, par le moyen de quoi l'eau quittait le lit de ladite rivière et coulait au moulin de Bourot, dont il est le fermier". En conséquence de cette plainte, une information avait été faite, des témoins avaient été entendus et, sur leur déposition, un décret de prise de corps avait été décerné contre Ligneau, qui fut incarcéré dans la prison de Fontaines. Après avoir été extrait de sa geôle le 20 novembre 1715 il fut interrogé par le Bailli et la transaction suivante intervint entre les parties : "les religieux, quoiqu'ils soient fondés de demander de gros dommages et intérêts pour la rupture desdites chaussées et réfection d'icelles, pleins de compassion et de charité pour ledit Ligneau, lui remettent par les présentes tous les dommages et intérêts de ce qu'il leur en a coûté pour avoir fait raccommoder lesdites chaussées ; les débours que lesdits religieux ont fait dans ladite instance, en a été compté à l'amiable le somme de 306£ 9 sols 2 deniers.
Sources : Gérard Troupeau ("Neuillé le Lierre, Une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime").

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire