mardi 10 juillet 2012

Reugny : Rue Gambetta

En 1810, la route du cimetière est appelée "chemin creux".
Deux maisons contigües fort vétustes se trouvent à la limite de l'ancien cimetière. Elles sont achetées par la commune en 1841 dans le but d'aménager la place de l'église.
La maison Gallois est achetée en 1843 afin d'y installer l'école.
Plan de l'école en 1846, après sa remise en état :
de cette époque, il reste cette classe et un préau.
Les lieux d'aisances ne peuvent être surveillés par l'instituteur pendant les heures de classe. Pour s'y rendre, les enfants doivent passer près de l'escalier de la cave de l'instituteur, et cet escalier peut les exposer à des chutes très graves. Pour assurer la surveillance du maître sur les latrines, dedans la classe, il serait convenable d'ouvrir une fenêtre dans le mur-est, ce qui permettrait aussi quelque aération du local.
plan de 1859 :
En 1866 est posée la première pierre d'un bâtiment qui comprendra la nouvelle mairie et l'école.
Il était également composé des "lieux d'aisance",
et d'une nouvelle classe
La première classe est agrandie en 1874.
En juin 1879, un alignement est accordé à une maison près de l'école des garçons, à la base de la place de l'église. La maison est reconstruite par Eugène Burin, qui en était propriétaire depuis deux mois. La lucarne portant les initiales "RF" est certainement ajoutée pour indiquer l'emplacement de la mairie, qui se trouve dans le bâtiment juste derrière.
La nouvelle maison devait maintenir 6 mètres entre elle et celle lui faisant face, entre lesquelles passe le chemin n°3
et laisser 1,35 mètres à la ruelle séparant le bâtiment et l'école de garçons étant entendu qu'aucune ouverture ne sera percée sur ce passage. Le conseil en profite pour modifier le pavage permettant l'écoulement des eaux à l'entrée de cette ruelle.
Une horloge est achetée pour la mairie en 1880.
En 1907, la Rue du cimetière devient la Rue Gambetta.
En 1914 est instaurée une société de tir scolaire à courte distance, comme l'avait préconisé le gouvernement.
De 1921 à 1924, Franck Duroquier, l'inventeur de la télégraphie sans fil, est nommé instituteur à Reugny (voir ici).
En 1928, "Dans 24 communes, les salles de classe ont été blanchies aux vacances dernières. Plusieurs communes ont des classes peintes, ce qui permet un lavage plus facile. [...] L'école des garçons de Reugny [a été peinte] entièrement en août 1927. [...] Des lambrissages apportent une note particulièrement heureuse."
Aménagement d'une cantine scolaire à l'école de garçons en 1955 :
Photographie de 1955, derrière il est écrit "Mr et Mme Roger Grousaud, instituteurs".
Sources : archives d'Indre et Loire (2Ø194 7 - E dépôt 194 M10 - E dépôt 194 M11 - 8M100), Louis Tricot, Daniel Maupuy, Rapports et délibérations du Conseil Général d'Indre et Loire (1928).

2 commentaires:

  1. Re bonjour Guillaume, cette demeure rénovée est très belle ainsi que la petite ruelle qui descend sur la rue nationale appelée "Deschehoux" peut-être avec une faute d'orthographe ! Merci beaucoup pour vos billets très intéressants.

    RépondreSupprimer
  2. Salut Guillaume, je suis l'actuel locataire de la maison dite "Martin" dont j'ai appris grâce à ton blog une partie de l'histoire et l'origine. Merci pour ces infos et ce blog très riche et fort intéressant.

    Mikka Grytviken

    RépondreSupprimer