dimanche 25 mars 2012

Reugny : Divers

En 1518, le roi François Ier cède Reugny à François d'Alais, son médecin.
De 1523 à 1531, Marie Gaultier, veuve de François d'Alais en est propriétaire.
En 1545, Jean François, duc d'Atry (en Italie), devient seigneur de Reugny, par don du roi François Ier.
De 1587 à 1590, Jean Paul Morin de Pardillon en est le seigneur.
Jean le Blanc de la Vallière devient propriétaire de Reugny en 1591.
Mémoire sur la situation des tribunaux subordonnés au parlement en 1742 : "La châtellenie royale de Reugny a son siège dans une petite paroisse à trois ou quatre lieues de la ville de Tours. Elle s'étend environ sur trente maisons ; seulement elle a été donnée par engagement aux seigneurs de Lavallière, qui la font exercer par leurs officiers. Les appelations de cette justice relèvent du baillage et siège présidial de Tours, soit dans les cas de l'édit ou les cas ordinnaires. Comme il n'est pas possible de trouver des affaires pour une justice aussi peu considérable, il paraîtrait plus convenable et plus avantageux de supprimer entièrement cette châtellenie et de la réunir au baillage de Tours, et d'ordonner qu'à l'avenir les causes des sujets qui demeurent dans cette châtellenie, seront portés directement au baillage de Tours."
Sources : Louis Tricot, Mémoires de la société archéologique de Touraine (1859).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire