jeudi 27 octobre 2011

Neuillé : Le Moulin de Sainte-Croix

Cadastre de 1819 :
Vers 1840 : B = "Moulin et maison de Mr Peltier"
H = "Espèce de fossé qu'a fait le sieur Peltier et qui détourne l'eau du moulin du Coudray, allant se perdre dans la fausse rivière"
Grâce au cadastre de 1819 on peut voir que les deux bâtiments ne se touchaient pas,
que la roue est à l'abri mais dans une construction qui n'est pas dans le même ensemble que le bâtiment à côté
et que la grange a été rallongée.
Ces modifications peuvent être de la 2e moitié du 19e siècle, ainsi que la reconstruction du bâtiment
abritant la roue
et le mécanisme.
Les meules ont été conservées et incorporées dans le carrelage par les propriétaires actuels.
Le déversoir est du 19e siècle.
Briqueterie au début du 20e siècle :
Sources : archives d'Indre et Loire (65J216), observations.

1 commentaire:

  1. Merci pour la liste des moulins à eau de Neuillé. Le moulin en ruines que j'ai signalé doit être celui de Pomigny (en face de Bourot). J'avais aussi noté les moulins de Grand-Villiers et de Petit-Villiers. Au fait, est-ce que la curieuse construction en forme de cône dans un jardin du côté de la Quinière (plus loin que Ste Croix) est les restes d'un moulin à vent de type cavier ?

    RépondreSupprimer