samedi 7 avril 2012

Neuillé : L'Eglise

La nef est construite au XIe siècle en petit appareil.
Elle était éclairée, de chaque côté, par trois petites fenêtres à linteau évidé en arc et surmonté d'un cordon de tuiles,
dans l'intervalle desquelles trois fenêtres plus grandes furent percées.
La façade est ouverte d'une porte en plein cintre, dont l'archivolte se compose de trois voussures. 
Construit au XIIe siècle,
le choeur était à l'origine éclairé par deux petites fenêtres en forme de meurtrières, percées au milieu des murs latéraux.
L'abside semi-circulaire voûtée en cul de four, qui termine le choeur,
était éclairé par trois fenêtres étroites, dont les deux latérales furent élargies, et dont la centrale fut bouchée.
Dans la nef, de chaque côté de la grande arcade donnant accès au choeur, il existait deux petits autels latéraux, dont l'un était dédié à Notre-Dame et l'autre à sainte Catherine. Dans une niche en plein cintre pratiquée au-dessus de chaque autel se trouvait une statue. La statue de Notre-Dame était peut-être celle de la Vierge à l'oiseau, en pierre polychrome du XIVe siècle.
La statue de sainte Catherine, aujourd'hui disparue, était en bois polychrome du XVe siècle, et représentait la sainte avec la roue, instrument de son supplice. Au sommet de la grande arcade était accroché un "Christ de gloire", en bois polychrome du XVe siècle, également disparu.
Sources : Base Mérimée, Gérard Troupeau ("Neuillé le Lierre, Une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime").

5 commentaires:

  1. Superbe lumière de Touraine sur les murs.

    RépondreSupprimer
  2. Depuis peu, je me passionne pour les églises fortifiées. Une partie a été construite ou aménagé durant les guerres de religion (donc non médiévale), mais il existe dans le Sud-Ouest (terre Anglaise, donc refuge durant la guerre de 100 ans) des petites merveilles toute simple.
    Votre église a-t-telle une salle de repli en hauteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne pense pas. Sur la voûte il y a tout de suite la charpente, mais j'en aurai la certitude mercredi, car je vais visiter le clocher.

      Supprimer
  3. La disparition des oeuvres religieuses est une plaie. Pour remédier au vol, les communes (paroissiens ?) ferment les églises.
    Donc parfois, lorsque je veux photographier l'intérieur, j'ai porte close.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me trouve assez souvent devant des églises fermées, mais les église de Reugny et Neuillé sont ouvertes à chaque fois que j'y vais...

      Supprimer