lundi 23 avril 2012

Neuillé : L'Eglise

Une cloche est fondue en 1835, elle sera refondue en 1988.
La nef était recouverte d'une charpente à bardeaux, dont il ne reste que les cinq entraits (poutres horizontales). Les poinçons (poutres verticales) furent supprimés lorsque la voûte en plâtre fut posée en 1853.
En 1855, une table de communion est construite, et le maître-autel de 1757 est détruit et remplacé par un autel beaucoup plus simple et sans retable.
Il disparut à son tour vers 1950.
L'abbé Glassier, curé de Neuillé le Lierre de 1862 à 1869 fait placer la statue de la Vierge à l'Enfant à l'extérieur de l'église, au-dessus de la porte d'entrée.
En 1888, l'archéologue tourangeau Léon Pallustre demande que l'on installe cette statue à l'intérieur de l'église. La statue avait bien souffert, dans sa polychromie, de son exposition aux intempéries. Ce transfert à l'intérieur de l'église se fit dès l'année suivante, elle fut placée dans la nef au-dessus de la porte.
En 1875, la commune de Neuillé demande une subvention au Conseil général pour la réparation de son église. Les travaux sont décidés par le Conseil Général en 1879, pour l'église, dont "la toiture exige des réparations urgentes" et le presbytère.
Photographie de la Société archéologique de Touraine d'une restauration de 1896.
La statue de la Vierge est classée Monument historique en 1907.
La plaque pour les morts de la première guerre mondiale date de 1920.
Le Monument aux Morts est construit en 1921.
Vers 1930 la décoration de l'abside (de la peinture ?) est enlevée.
L'église est inscrite Monument historique en 1948.
En 1949, "M. le Maire informe les membres du Conseil Municipal que certaines vitres de l'églises ont été remplacées par des vitraux et que la dépense a été entièrement supportée par M. le curé d'Auzouer qui dessert la paroisse de Neuillé le Lierre. Ce dernier demande que les vitraux soient protégé par un grillage, aux frais de la commune. Accepté à l'unanimité."
La cloche Bollée est fondue en 1988.
En 1991, le tableau du baptême du Christ, après une chute du mur, est exposé dans la sacristie. Il est restauré en 1994.
La statue de la Vierge est restaurée en 1992 : les nombreuses couches de couleur rajoutées au fil des ans sont enlevées.
La statue à mi-dégagement :
Sources : diverses, Rapports et délibérations du Conseil Général d'Indre et Loire (1875 - 1878 - 1879), Base Mérimée, observation, Société archéologique de Touraine (0135-0376, 0181-0003, 0608-0003), archives d'Indre et Loire (E dépôt 166 M3), Gérard Troupeau ("Neuillé le Lierre, Une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime"), Registres de délibération de la mairie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire