samedi 14 juin 2014

Neuillé : La Gloisière

La Gloisière était un fief dépendant de la châtellenie et de l'abbaye de Fontaines les Blanches à Autrèche.
Au XVIe siècle, la Gloisière, qui appartenait à la famille Coustière, passe à la famille Morillon par le mariage de René Coustière avec Jehan Morillon. La construction du logis remonte à 1530. Seule la partie gauche du bâtiment était habitée, très sombre et ouverte d'une seule petite fenêtre. C'est l'un des derniers exemples de ferme tourangelle typique.
De cette époque, il subsiste également une grange couplée d'une chambre à cheminée et four à pain. La chambre servait peut-être de logement à une autre famille qui travaillait dans la ferme.
En 1787, elle appartenait à Urbain Deshayes, foulon du moulin du Grand-Villiers.
Sources : Gérard Troupeau ("Neuillé le Lierre, Une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime"), Armorial général de Touraine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire