mardi 8 janvier 2013

Neuillé : La Vénerie

La Grande et la Petite Vénerie étaient deux fiefs qui relevaient du château de la Roche.
En 1679, la Grande Vénerie consistait en "une maison pour le maître et pour le métayer, colombier, grande étable, cour, jardins, terres..."
Le fief de la Petite Vénerie, lui, contenait bois, buissons, terres, prés... mais aucun bâtiments.
Le seigneur de la Vénerie en 1679 était Pierre Lebeau, demeurant à Amboise.
Le dernier seigneur de la Vénerie fut André Pelletier, qui rendit aveu en 1781.
Sources : Bulletin de la société archéologique de Touraine (1992, Troupeau), Gérard Troupeau ("Neuillé le Lierre, Une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime").

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire