vendredi 14 décembre 2012

Neuillé : Le Plessis

En 1547, le Plessis consistait en "maison, grange, étable, têt à bêtes, cour, jardin, ouches, terres labourables et non labourables, une grande fosse à eau..."
En 1568, Laurent II le Blanc achète le fief du "Plessis-Girard" à Méry Lopin.
En 1654, le fief appartenait à Daniel Boileau.
En 1736 : "La metairie du Plessis, consistant en maison, grange, ecurie, estables, toit a porc, cour, jardin."
Vers 1790 : "Les bâtiments de cette métairie consistent en une chambre à cheminée avec four, une écurie ensuite de ladite chambre côté du nord, un cabinet et un cellier derrière ladite chambre et écurie, greniers sur lesdits bâtiments, un tout à porcs devant ladite écurie.
Au couchant de ladite chambre et écurie, trois autres écuries, greniers dessus, et deux touts à porcs derrière. Au nord des trois dernières écuries, une grange. Tous les murs des bâtiments de cette métairie sont construits en moellons et pierres de tailles et sont couverts en thuilles."
Sources : Société archéologique de Touraine, Gérard Troupeau ("Neuillé le Lierre, Une paroisse tourangelle sous l'Ancien Régime"), archives d'Indre et Loire (65J7 - 65J50).

2 commentaires:

  1. Superbe vestige. Dommage : les fils électriques !
    Question : le lieu est-il abandonné ou bien sert-il à un agriculteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est habité, il y a un bâtiment du 19e à côté qui fera l'objet d'un autre article...

      Supprimer