vendredi 27 septembre 2013

Reugny : Le Château Royal

Un pan de mur de 4 mètres de long à la sortie nord-ouest du bourg est le dernier vestige du Château Royal de Reugny.
Au début de l'année 1428, Charles VII fait faire une liste des châteaux à détruire pour qu'ils ne soient pas investis par les anglais. Pour Reugny, il convenait d'attendre que les commissaires se fassent une opinion plus approfondie de son état. Il est signalé que "au pays d'entre Loire et le Loir, il n'a comme nul gens demeurans".
Louis XI vient à Reugny en février 1470 et achète "le château et autres bâtiments, avec cours et jardins, clos de fossés et de bois de hautes futaies". Selon le choix des commissaires, Louis XI a acheté soit un château neuf reconstruit après sa démolition, soit un donjon médiéval. La deuxième solution est la plus probable car il est signalé dans la description du château à la Révolution qu'il se compose d'une ruine de 5 étages de hauteur.
En 1478, Louis XI donne le Château et Reugny au sire de Segré.
Louis XI est également venu à Reugny en janvier 1480 pour se rendre compte de la navigabilité de la Brenne. Il a ainsi couché au Château Royal qui appartenait au sire de Segré Jacques d'Epinay.
En 1483, Charles VIII reprend la châtellenie de Reugny.
Sources : Bulletin de la société archéologique de Touraine (1983), Louis Tricot, Revue historique et archéologique du Maine (1938).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire